AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Touché, c'est toi l'chat! {Pv Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Touché, c'est toi l'chat! {Pv Alexandre   Ven 6 Mai - 20:39

Nobody & Alex
« Le sort fait les parents, le choix fait les amis. »


Nobody se rendit totalement invisible. Son image disparut du miroir, et elle tira un sourire de satisfaction qu’elle ne put voir; quelques secondes plus tard, cependant, elle clignota avant de redevenir bien matérielle, et bien visible. La jeune femme se surprit à détester se voir. Pour la première fois de sa vie, elle rechignait devant son image.
L’invisibilité. Un pouvoir qu’elle s’était découvert quelques mois plus tôt, sans arriver à le manier correctement; au bout d’un certain temps d’acharnement néanmoins, elle le maîtrisait comme elle jouait avec un couteau: tout le temps, et parfaitement bien. Et depuis son retour de la Tour…


- Plus rien! Rien, rien, rien, fais chier, merde!


Nobody n’avait jamais été vulgaire, préférant à cela une vanne dite avec élégance, ce qui donne à la phrase un soupçon d’arrogance supplémentaire. Mais les larmes lui montaient aux yeux à la vue de son corps parfaitement visible, et elle serra le poing.
Avant de le balancer contre le miroir, éclatant le verre, quelques morceaux s’enfonçant profondément dans sa chair.

- Aïe!

Eh oui, aïe. Note pour plus tard: ne plus frapper dans un miroir, ça a beau être très mélodramatique, et magnifiquement calculé, ça fait mal, laissons ça aux acteurs dans les films, se dit la jeune femme avec mauvaise humeur.
Avait-elle été tellement torturée que son pouvoir faiblissait? Était-ce possible? Elle n’avait porté les bracelets qu’une poignée de jours…
Se sentant lamentable et pathétique, elle renonça à son idée d’aller visiter Léandre, voir comment il allait; son état à elle était tellement pitoyable, avec sa main ensanglantée, que ça ne serait pas très réconfortant. Aux dernières nouvelles, de toute façon, il était confiné dans une chambre, avec trois repas par jour et… deux gardes toujours posté. Elle aurait eu besoin de son pouvoir pour se faufiler lui dire bonjour, et qui sait si, dans son désir de la choper en flagrant délit, Tobias n’aurait pas installé des micros.

Passant sa main valide dans ses cheveux, Nobody se changea rapidement, optant pour un débardeur blanc et un sarouel noir, avant de se glisser hors de la chambre qu’elle partageait avec sa sœur. Ses bras nus dévoilaient les marques des violences qu’elle avait subi, et elle attrapa un pull avant d’être définitivement dans le couloir.
Comme mus d’eux-mêmes, ses pas la menèrent droit vers la pièce d’Alexandre. Hésitante, Noob enfonça ses mains dans ses poches, masquant sa colère visible par ses poings ensanglantés. Frapper à la porte, ne pas frapper?
Ce garçon était presque son meilleur ami. À vrai dire, le seul qui soit au courant de la plupart de ses secrets; sauf le secret classé Léandre. On pouvait donc bien le considérer comme un confident, un meilleur ami, elle aimait beaucoup son humour, et son étrange manie de remonter dans le temps.

Aussi replia-t-elle les doigts et frappa-t-elle contre sa porte. Plusieurs fois. Elle finit même par l’appeler, mais il ne répondit pas, aussi, ruminant de sombres pensées, elle vagabonda jusqu’au réfectoire, puis jusqu’à la réserve de nourriture, avant de coller son front brûlant contre la pierre froide des couloirs.
Pensant presque s’endormir ici, elle sursauta à la vue d’une ombre qui s’étala brusquement devant elle; et avant qu’un cri de surprise indignée ne s’échappe de ses lèvres, elle reconnut les inimitables cheveux en bataille d’Alex.


- Blaireau, tu m’as fait peur!

Gentil accueil pour son meilleur ami qu’elle n’avait pas vu depuis sa capture, n’est-ce pas? Charmant.

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Alexander C.J. Baker

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/03/2011

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Cahuete
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: Touché, c'est toi l'chat! {Pv Alexandre   Mer 11 Mai - 19:43

Les rythmes de la musique me berçait. Allongé sur mon lit, je regardais le plafond sinistré de ma chambre. Rien de bien glorieux pour les fidèles défenseurs de la liberté donc. Je profitais de cette journée de pseudo repos que l'on m'avait donné. Mon don ne servait pas à grand-chose pour le moment, mais l'on m'avait promis de m'expliquer plus tard en quoi consisterais mon travail. Je parle de journée de repos me direz-vous et vous voulez savoir pourquoi je dis ça ? Parce que même enfermé dans ce trou, loin de la surface, je suis obligé de suivre des COURS ! Pas moyen d'y échapper ! Et je peux vous dire que j'ai essayé. Blocage temporel pour m'enfuir loin, remontée du temps pour expliquer que je l'avais déjà fait dans le futur, mais pas moyen d'y couper.

Dans mes oreilles, My Killing Moon, un vieux titre sorti à une époque où l'on pouvait encore produire de la musique, me faisait toujours repenser à celle qui m'avait quittée il y a déjà bien longtemps (Sans rire, je pourrais vous donner le nombre de jour précis, mais cela ne ferait qu'accentuer cette impression d'âme désespérée que je ne suis pas.). Mes yeux étaient clos, mes bras derrières ma tête, une jambe par-dessus l'autre se balançant doucement. J'étais en parfaite harmonie avec... mon lit. Et cette harmonie aurait durée si quelqu'un n'avait pas pris ma porte pour un tambour. Montant le niveau sonore de mon baladeur, je secouais la tête en pensant *Disparait, disparaît, disparaît.*

Mais non, pas moyen, le percussionniste sur ma porte continuait de s'entrainer, il espérait faire un roulement militaire plus tard ? Soupirant, je me levais et retirait mon baladeur de mes oreilles. C'est alors qu'une voix que je reconnus de suite, qui était d'habitude agréable à entendre, m'appelait d'une voix presque hystérique... Bon, je grossis peut-être les choses, mais vous comprenez l'idée ! Le temps que j'arrive, Noob s'était éclipsée. Je lâchais un juron en lançant mon lecteur audio sur mon matelas, puis prenant une pause héroïque devant ma porte, je dit

« Noob, j'arrive ! »

Cherchant pendant au moins cinq minutes, je la trouvais (enfin) dans la cafétéria. M'approchant à petit pas d'elle, je tentais de la surprendre, avant qu'elle ne me surprennes et m'insulte. Affichant mon habituel sourire (Vous devez le connaître maintenant !), je lançais en réponse :

« Oui, chaton, tu m'as manqué aussi ! » Les noms d'animaux n'étaient pas mon fort et je pensais à chaton car Noob était vraiment adorable, mais aussi maladroite, pas vraiment de rapport mais bon. « Je ne savais pas que tu étais de retour, j'ai dû remonter le temps une paire de fois avant que l'on m'avoue devant certains détails gênant que tu avais été capturée ! »

~~~~~~~~~~~~~

Leave ? Why not...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: Touché, c'est toi l'chat! {Pv Alexandre   Ven 15 Juil - 19:21

Nobody fronça le nez. Chaton? Elle lui en ficherait, des chatons… mais un indicible sourire se peignit sur ses lèvres. Si elle n’avait pas été aussi rebelle, sans doute se serait-elle pendue à son cou pour un gros câlin qu’elle estimait bien mérité. Au lieu de ça, elle posa deux doigts sur sa bouche et lui envoya un baiser en soufflant dessus.
Elle ne prit pas garde au ton désinvolte qu’il prit pour parler de sa capture. Les marques étaient toujours bien visible (une balafre marquait son visage sans doute à vie, et se prolongeait dans son cou), et il était suffisamment intelligent pour savoir que cet épisode avait été… traumatisant.


- Ouais. Joli, hein?

Elle rabaissa son sweat a capuche pour laisser entrevoir son épaule et la marque au fer rouge qui lui avait été apposée. Au creux de son poignet figurait également la marque « Φ », Physiologique, qui signifiait qu’elle possédait un pouvoir physique. Elle était marquée comme une vache jusqu’au restant de ses jours. Elle détestait ça. Peut-être qu’un jour, elle s’injecterait de la morphine, ou un autre anti douleur, et découperait pour… berk, c’est sale, comment avait-elle pu penser à cela? Mieux vaut avoir la marque Physiologique plutôt qu’une énorme cicatrice dégoûtante.

- Capturée, ouais…

Nobody ferma brièvement les yeux, et les flashs de sa « capture » l’envahirent. LUI, qui la découpait en morceaux, et l’autre, le grand maigre, qui lui posait des questions auxquelles elle ne répondait jamais, inlassable… auxquelles elle ne répondait que par des gémissements de douleur étouffée, parfois des cris lorsqu’elle n’arrivait plus à se retenir… et puis Léandre, Léandre qui débarquait, qui avait été choisi comme son nouveau bourreau, puis qui, par elle ne savait quel élan, l’avait tirée des griffes de la Tour… puis elle-même, qui avait dû retourner à l’endroit où ils l’avaient prise, pour récupérer son sac et surtout la rose d’argent qui lui a sauvé la vie à lui. Nobody avait vraiment une dette envers Léandre, une dette éternelle… et elle n’était même pas encore allée le voir.

- Alex! Je culpabilise. Et je crois que ça fait buger mes pouvoirs. Mes pouvoirs bugent!

Alex avait été là lors de son anniversaire, il avait vu les début difficiles de Noob, ses tentatives désespérées pour réussir à maîtriser un pouvoir plutôt simple, et sa réussite lorsqu’elle y était parvenu. Si quelqu’un pouvait comprendre sa détresse, c’était lui. Jamais elle n’irait en parler à sa sœur, qui elle avait réussi à manipuler son pouvoir dès le premier jour, ou à Tobias, qui la prenait encore pour une gamine. Le seul à qui elle pouvait se confier était Alexandre. Aussi était-il également le seul à pouvoir comprendre les larmes d’incompréhension qui emplissaient soudain ses grands yeux bleus…

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Touché, c'est toi l'chat! {Pv Alexandre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Touché, c'est toi l'chat! {Pv Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Black War :: « Los Angeles :: &&. Souterrains :: « Camp des Résistants-