AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Sometimes I think I was born backwards." Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander C.J. Baker

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/03/2011

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Cahuete
Citation:
Marque:

MessageSujet: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Jeu 24 Mar - 11:25

|| Identité ||



    © dram-a
    nom(s) ; Baker
    prénom(s) ; Alexander Curtis James
    surnom(s) ; "Alex" ou "Kurt".
    âge ; 19 ans et 5 mois.
    camp ; Rebelles
    date & Lieu de Naissance ; 20 mars 2031 & Londres.
    nationalité & Origine ; Anglais d'origine britannique.
    pouvoir ; Distorsion temporel.


|| Character & Physical ||


    physique ;
    Haut de mon mètre soixante-dix, je ne me distingue pas par un physique hors-norme. Mes muscles sont très légèrement dessinés sous ma peau, en plus de ça, je suis maigre. Des yeux marron assez beaux, des cheveux laissés comme ils le sont au naturel, frisés et indomptable. Habillé comme bon me semble, inutile d'essayer de me trouver un look, je préfères surprendre par mon audace de goûts, que j'avoue pas toujours très beau. Sous mes vestes se cache un revolver dont j'ai du mal à me servir. Ayant juré devant une église que jamais je ne tuerais plus (cf. Histoire), celui-ci sert plutôt d'outil de persuasion. Hormis ce qui est évoqué avant, je n'ai aucune marque sur la peau, n'ayant été que peu en contact avec les Partisans avant l'âge d'avoir mon pouvoir, je n'ai affronté que peu d'entre eux, évitant les coups grâce à mon don. Sur ma peau, ce qui m'a trahi plus d'une fois, ce sont mes tatouages, j'en possède plusieurs, sur l'aine, dans le dos et sur un bras.

    caractère ;
    Personnellement, je me trouve attachant, pas du tout moqueur et attentionné. Les autres pensent que je suis une espèce d'extraverti exubérant égoïste qui passe son temps à se moquer des autres. C'est une question de point de vue je pense, c'est vrai que j'aime bien faire des petites blagues à mes compagnons, mais de là à dire que je suis exubérant, il y a des limites... Ce n'est pas comme si je m'étais retrouvé en haut du Big Ben complètement nu poursuivi par des Partisans ! (cf. Histoire). Égoïste ? Je ne pense pas par contre, ce que beaucoup de gens ne savent pas, c'est que mon pouvoir est de remonter le temps ou de le figer, j'en ai sauvé une pair, sans qu'ils ne s'en souviennent ! Je n'ai jamais fui devant le combat en figeant le temps pendant les 10 secondes que me le permet mon pouvoir (à part une ou deux fois peut-être...). Donc, on peut dire que c'est le point de vue qui se retrouve impliqué là. Moi, je suis gentil, mais on croit que je suis méchant, comme c'est mal. Enfin, depuis que je suis arrivé en Amérique, j'ai pu me faire une idée de ce que sont les vrais méchants, qui me font vraiment peur, mais rien ne m'empêche, quand je les croise et qu'ils commencent à prendre le dessus, de me moquer un peu d'eux avant de disparaître ! Hum ? J'ai dis que je fuyais pas juste avant ? Un détail ! Ah, j'ai failli oublier. Je mens comme je respire, mais de temps à autres, je suis sérieux, faut pas déconner, j'ai beau être insouciant et complètement à côté de mes pompes, il m'arrive -parfois- de prendre des responsabilités.



|| Story Time ||


    histoire ;
    Vingt mars deux milles trente-et-un. Je ne me souviens pas de grand-chose de ce jour-là, mais il paraît que je suis né. Mon père était mort huit mois plus tôt, ma mère allait donc devoir m'élever seule. Seule ? Au final non, un beau-père était arrivé à la maison quand j'avais quatre ou cinq ans. Il était relativement gentil, mais je ne l'aimais pas. A chaque fois qu'il me prenait dans ses bras, je sentais sa grosse barbe hirsute me frotter contre le haut du crâne. Donc, quand il me prenait dans ses bras, j'en profitais pour jouer avec ses poils et je peux dire que je suis assez fier du nombre de poils que j'ai arraché. En grandissant, je devais de plus en plus pénible aux yeux de ma mère. C'était un problème pour Stan -le beau-père- qui commençait à s'inquiéter. Il avait évidemment compris que je l'aimais pas et c'est à douze ans et à lui que j'envoyais ma première insulte et devant la politesse de cet acte, je vous laisse imaginer la scène. Me faisant traiter de tout un tas de choses, ma mère ne me supportais plus, je fus envoyer chez ma grand-mère, une vieille femme dont on disait que j'avais hérité les gênes. Je dois avouer ne pas avoir saisi sur le coup, mais quand on arriva chez elle et que je la vis cracher aux pieds de mon beau-père, je l'appréciais directement. Grandissant, j'arrivais à l'âge où l'on comprend que le monde n'est pas rose, notamment à cause d'un certain Dorian. Vraiment pas cool lui, on dit qu'il a un super pouvoir. Au départ, bien sûr, je n'y croyais pas, mais quand on commença à en parler de plus en plus, j'y ai cru... Un temps. Dans mon patelin paumée d'Angleterre, il ne se passait rien. Vers mes dix-sept ans, ma grand-mère vint à mourir. Triste, très triste. Sauf quand je vis Stan à son enterrement. Comique ça, comme le poings que je lui mis dans la face. Cela fit rire tout le monde, sauf ma mère. « Tu sais, m'man, grand-mère aimait bien quand tu venais lui rendre visite, ça l'aidait à vivre. Tu as arrêté quand déjà ? Ah oui ! Quand tu t'es marié avec ce con ! » Et une claque, il y avait longtemps tiens, ça m'avait manqué.

    N'ayant plus rien qui ne me retenais dans ce village, je partais pour la capitale, Londres !

    Arrivé à la capitale, avec le peu d'argent que m'avait légué ma grand-mère, je devais trouver un endroit pour dormir. L'hôtel ? Trop cher. Les amis ? J'en ai aucun. La rue ? Quand il reste que ça, il y a pas le choix ! C'est là que ma vie a réellement changé. Une nuit, alors que je dormais, j'entendis un bruit. Quand j'arrivais sur les lieux, je vis un jeune garçon courir, poursuivi par des hommes bizarrement habillés. Le garçon arriva dans un cul de sac. Il était fait, sauf qu'il continua de courir et traversa le mur. Ce que j'ai fait ?

    « JESUS ! C'EST QUOI CE BORDEL ?! »

    Ouais, distingué et très spirituel, n'est-ce pas ? Je devais être le seul gamin au monde qui n'a pas entendu cette rumeur sur les « dix-neufs ans et trois jours. ». Une fois cette limite passée, chaque humain obtient un pouvoir. Ce que c'est pitoyable quand même. Donc le gamin qui courait avait fui, j'avais hurlé, ils m'avaient vu, c'est moi qui courait maintenant. J'étais dans la capitale depuis seulement quarante-huit heures que j'avais déjà des types complètement cinglés à mes fesses. Nous étions en pleine nuit et il semblait y avoir un couvre-feu, car tout était éteint. La seule chose ouverte était l'église. Je m'y engouffrais sans réfléchir et une fois à l'intérieur, je montais dans les clochers. Pas assez rapide cependant, les types me suivaient toujours. Arrivé en haut, je me retournais et j'ai dû admettre que j'étais fait -pas de mur franchissable pour moi-. L'un des types s'avança vers moi et pris la parole, si ma mémoire est correcte, ça ressemblait à ça :
    « Dis nous où il est et on te laisse tranquille. » Forcément, ne le sachant pas, je lui dit et il ne me crois pas, alors quand il reposa sa question, je lui répondis gentiment de fouiller dans son derrière -croyez-moi, je l'ai pas dit ainsi- et il n'apprécia pas beaucoup. Ils me chopèrent, là-haut dans les clochers, là où le sol est glissant et où la chute est mortelle. Mortelle, je le sais, parce qu'en en poussant un, je fis trébucher les trois qui glissèrent et tombèrent. Je n'avais pas l'air d'un con moi. Je venais te tuer trois mecs que je ne connaissais pas, qui poursuivait un garçon dont j'ignorais tout, dans une ville que je ne connaissais pas. On pouvait lire sur mon front : « VDM. »

    Quelques années plus tard...

    Dix-ans et trois jours. M'y voilà enfin, je vais savoir ce que le destin me réserve. Depuis le temps, les choses ont évolué. Depuis le meurtre de ces trois assassins que l'on nomme des Partisans, j'ai pas mal évolué, en bien ou en mal, ça dépend de comment on voit les choses. J'ai une petite amie qui me supporte plutôt bien, elle s'appelle... Elle s'appelle.... Enfin bref, peut importe son nom ! Elle est mignonne, gentille, douce et son pouvoir est le contrôle de la glace du moment qu'il y a de l'eau à proximité. Ce jour-là, pour la découverte de mon pouvoir, on est monté en haut du clocher de Big Ben, bien contre ma volonté, mais quand on vous menace de vous congeler, il y a pas beaucoup de choix, n'est-ce pas ? C'était plutôt sympa et bien que mon pouvoir ne se montrait pas, on restait en haut à faire des tests. Le temps se couvris petit à petit et il se mit à pleuvoir. Rentrant se mettre à l'abri, j'ôtais mes vêtements en riant avec elle. C'était une journée parfaite. Jusqu'à ce que l'on entende des bruits dans les escaliers, en penchant la tête, je vis trois types monter rapidement.

    « Alex, qu'est ce qu'il se passe en bas ? » demanda ma tendre amie. Je n'avais pas le coeur de le lui répondre de suite alors je restais penché en avant, puis, au bout de quelques secondes..

    « C'est la merde, ils sont là. »

    Ne prenant pas la peine de me rhabiller, je sortais par la fenêtre, suivi de... Claire ! Je me souviens maintenant ! Enfin, je crois... Bref ! Elle était habillée, l'eau et la pluie ne la gênait pas, elle avait l'habitude du froid. Une fois sortie, elle gela l'entrée. Je râlais, mon Ipod était resté à l'intérieur ! Quand elle me le tendit, je ne plus m'empêcher de rire, elle me connaissait trop bien ! Continuant à courir sur le toit, on arriva -bien vite- tout en haut. Les Partisans cernaient la tour et on entendait la glace qui venait de se faire briser.

    « Il reste qu'une possibilité : Sauter. »

    « T'es pas sérieuse là ?! Tu veux que l'on saute du toit dans la Tamise ? T'es pas un peu barge ?! »

    « C'est ça, soit on y reste. »

    « Bah vas-y, je te regarde. » J'avais oublié que cette fille avait plus de cran que la plupart des gens que je connaissais. Elle prit son élan et sauta. Un magnifique saut de l'ange, puis un gros plouf et elle avait disparu. Je ne pouvais pas sauter comme ça ! Faut pas déconner ! Je me retournais, un demi sourire aux lèvres, qui disparu quand je vis les Partisans en face de moi.

    « Salut... Vous n'avez pas honte de mater un jeune homme comme moi dans son plus simple appareil ? Ou presque ! » J'ai gardé mon caleçon quand même, ne stressez pas ! Je reculais lentement. L'un d'eux me demanda mon pouvoir. Je lui répondais que mon pouvoir était de ne pas en avoir. Mauvaise réponse, ils chargèrent sur moi. Plus le choix, je m'élançais, les jambes les premières, comme un type qui va faire une bombe. Sauf que je ne suis pas au plongeoir des cinq mètres de votre piscine communale, mais en haut du Big Ben.

    « JE VAIS Y RESTEEEEEEER ! »

    J'ouvrais les yeux, je courais dans les marches du clocher, qu'est ce qu'il venait de se passer ?! Je me souvenais d'avoir sauté, puis je sentais le contact glacé de l'eau et je me retrouvais ici. C'était ça mon pouvoir ? Remonter le temps ? Mais c'est juste génial ! Je baissais les yeux et là je vis que j'étais en caleçon. NB : Quand je remonte le temps, je garde ce qu'il s'est passé pendant le temps que j'ai remonté. Si je suis blessé, je reste donc blessé ? Probablement...

    Arrêtant Claire, je lui explique la situation, après avoir calmé son fou rire de me voir ainsi habillé. Évitant du coup à nous faire prendre par les Partisans, nous nous rendons dans un autre endroit. C'est là qu'elle me présente les Résistants, enfin, des recruteurs plutôt. Ils disent partir dans deux jours. J'ai jusque là pour choisir ce que je vais faire. Enfin, j'ai le temps que je veux en faites. Rentrant chez elle, on décide de se coucher tôt.

    Au milieu de la nuit, des bruits suspects se font entendre. J'hésite puis m'y rends, les Partisans nous ont retrouvé et je remarque qu'ils tiennent mes habits oubliés sur le Big Ben.. Ce pouvoir me semble plutôt bizarre, je n'ai pas fini d'en baver ! Retournant dans la chambre pour prévenir Claire, je trouve la chambre vide, avec la fenêtre ouverte et des traces de sangs. Je ne sais pas quoi faire, je dois dire, mais je suis en colère, contre ces Partisans qui m'ont pris celle que j'aime pour le moment. Je me tiens près dans la chambre, à recevoir les autres dans la maison. Mais au bout de quelques minutes, je trouve bizarre que personne ne vient. Je pars voir et je découvre une nouvelle facette de mon pouvoir, je peux arrêter le temps. Je ris, ça va être marrant. J'attache les pieds d'un d'eux, l'autre, je place un couteau sous son pied qu'il était sur le point de poser, mais je ne vois pas le troisième... Tant pis. Me concentrant pour faire revenir le cours du temps normal, je n'y arrive pas. Surement suis-je trop énervé pour me contrôler. Les pommes ont l'air bonnes aussi, je décide d'en manger une et alors que je la déguste le temps redevient brusquement normal. La scène est plus que comique, sauf que le troisième était invisible, je me mets à courir comme un malade puis tombe nez à nez avec celui qui emmenait Claire. Je vois sa gorge, ouverte. Bande de salops ! Je pourrais remonter le temps, j'essaie, mais je n'arrive pas à remonter le temps avant que je le fige. Bordel ! Je pars en courant, je cours, pendant des heures. J'ai les yeux embrumés, les joues rouges, le coeur battant. J'ai couru jusqu'à la planque des Résistants, j'ai décidé, je les rejoins.

    « C'est quoi ton pouvoir ? Tu disais que c'était en rapport avec le temps. »

    « Le temps ? On m'a donné la télécommande avec marche, arrêt, retour arrière ! Le bé-mol, c'est que quand j'remonte le temps, j'me rappelle pas forcément, mais les autres si ! T'imagines le bordel ! »

    « Plus ou moins... »

    « C'est du pipeau, j'suis le seul à m'en souvenir, c'est mon pouvoir quand même ! Allez, quand est-ce qu'on part, j'ai des culs à botter chez les Partisans. »

    C'est ainsi que je rejoins les rebelles. Depuis cinq mois, je me planque, essayant de maîtrises mon pouvoir et je suis parvenu à établir des règles qui sont mes limites actuelles, j'ai bien l'intention de les franchir, pour revenir à cette fameuse nuit où ma Claire est morte :

    1 - Le temps peut se figer pendant deux minutes et quarante-sept secondes.

    2 - Le temps peut se remonter de vingts-sept minutes et trente-quatre secondes, sauf quand le temps a été figé, ce qui se trouve avant le figement est perdu.

    4 - Si je touche quelqu'un quand je remonte le temps, il remonte avec moi.

    5 - Si je meurs, je ne peux pas remonter le temps.

    6 - On ne peut pas empêcher la mort de quelqu'un, sauf en tuant la personne qui doit la tuer.


    animal de compagnie ; Non.
    plus grande peur ; Mourir, mais si on lui pose la question, il répondra surement autre chose.



|| Reality ||


    avatar; Robert Sheehan
    pseudo et/ou Prénom; Thomas
    âge; 18 ans
    comment avez-vous connu le forum; En regardant les archives d'un forum que j'administres..
    le mot de passe? ; is hushed up exile ?


Dernière édition par Alexander C.J. Baker le Lun 18 Avr - 14:39, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Jeu 24 Mar - 12:58

Hello !! Bienvenue Smile

Tu peux bien évidemment prendre Ed Westwick, y a pas de soucis Razz

Bonne chance pour ta fiche Wink

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Jeu 24 Mar - 23:45

//squatte la fiche de prés d'Alexander//

BIENVENUE !!!

Sôma ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander C.J. Baker

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/03/2011

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Cahuete
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Sam 26 Mar - 16:15

Merci Smile

Oui, c'est bien moi ^^

Et je préfère prévenir que je mettrais surement du temps à la finir à cause de mes partiels qui sont la semaine prochaine. Merci de comprendre Smile

~~~~~~~~~~~~~

Leave ? Why not...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Sam 26 Mar - 17:39

Pas de soucis, t'en fais pas =)

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Lun 11 Avr - 22:38

J'espère que tes partiels se passent bien x)

Quand penses-tu terminer ta fiche ? Smile

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Alexander C.J. Baker

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/03/2011

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Cahuete
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Dim 17 Avr - 21:05

Désolé, j'ai été un peu pris par le temps et ma connexion internet était plus ou moins merdique ! Enfin bref, encore désolé, je m'attelle à la présentation qui sera posté demain au plus tard !

~~~~~~~~~~~~~

Leave ? Why not...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Dim 17 Avr - 21:11

D'acco d'acc !! Au plaisir de la lire Very Happy (et bienvenue dans le club de la connexion internet merdique XD)

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Alexander C.J. Baker

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 24/03/2011

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Cahuete
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Lun 18 Avr - 12:07

J'ai changé d'avatar, je me voyais pas jouer Ed pour ce rôle, j'espère que ça gène pas Smile

Aller, assez parlé, l'histoire ne s'écrit pas toute seule !

EDIT : J'ai fini Very Happy C'est un peu longs, désolé ^^' et j'espère que le début est bon, car je ne savais pas, vu que la guerre a déjà commencé, si c'est OK ou pas...

~~~~~~~~~~~~~

Leave ? Why not...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   Lun 18 Avr - 19:33

Pas de soucis pour ton avatar !!

En tout cas, j'aime beaucoup ton histoire, ça valait la peine d'attendre !!! VALIDATIOOON !! Bienvenue en guerre Wink

Tu peux donc aller faire ta fiche de liens, etc. etc. =)


~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Sometimes I think I was born backwards." Alexander   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Sometimes I think I was born backwards." Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Black War :: « Background :: &&. Identity Card :: « Welcome in the War-