AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eleazar A. Lévi-Franco

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2010
Localisation : Dans ton cul, cet endroit merveilleux où tu trouves tout.

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: FRIENDLY FIRES™
Citation:
Marque:

MessageSujet: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Jeu 4 Nov - 18:19

|| Identité ||



    © chib
    nom(s) ; Lévi-Franco. Preuve que tu viens bien de quelque part, que tu n'es pas uniquement issu de rien, du néant, du poison de cette vie, comme tu as toujours cherché à t'en persuader. Comme si tu savais. Comme si ça t'intéressait.
    prénom(s) ; Eleazar. « Celui qui a l'appui de Dieu ». Mon cul, ouais. Lubie de ta défunte génitrice, diktat auquel tu te plies. Même si tu l'emmerdes, toi, ce putain de dieu. Abigail. Encore un nom biblique. Et rebelote. Tant pis. Tu feras bien avec. Hop, hop ! suivant.
    surnom(s) ; Il y a ceux qu'on te donne – Elea, Zazar –, ces surnoms que tu hais, beaucoup trop affectueux, beaucoup trop intimes, ces quolibets qui ne te correspondent pas ; et il y a Le Vagabond. Seul surnom que tu puisses avaler roulé dans une cigarette, et tu assujettis délicieusement le reste.
    âge ; 26. Quel chiffre propre et rond, comme tu l'exècres. Mais ça ne fait rien, tu ne le fais pas, de toute façon, tu n'as pas de visage, toi, et tu disparais. Poussière dans le vent. Un corps qui se disloque le long des jours, fil maudit des Parques.
    camp ; Résistant mais on ne peut pas vraiment savoir, avec toi. Tu es un jour ici, un jour là. Et tu n'es qu'un vagabond. Ça n'est jamais chez soi nul part, un vagabond, alors salut ! vis ta vie, camarade ; on se reverra six pieds sous terre après ça.
    date & Lieu de Naissance ; 5 Décembre 2024, jour froid et blanc, éternellement blanc, immaculé, comme si la neige pouvait te débarrasser, te laver des toutes ces toxines abstraites. Une tache noirâtre sur des draps étain.
    nationalité & Origine ; Né à Palerme, en Sicile, ce pays pour lequel tu trouves toujours quelques mots colorés pour exprimer ces éternelles contrées jaunes et nues. Elles sont le reflet du désert qu'est ton cœur. Des origines grecques se mêlent à ton teint délicieusement hâlé, et du véritable sang chaud de méditerranéen coule en tes veines arides.
    pouvoir ; Peut voir la date de mort des personnes qu'il regarde dans les yeux.


|| Character & Physical ||


    physique ; Que dire de toi ?

    Tu n'es qu'un amalgame de choses humaines, un tas d'os, de muscles et de sang, ces bustes qu'on voit étalés dans les vitrines des magasins et qu'on habille comme des poupées, ces personnages en plomb au visage arraché, à la chair mise à vif, torse béant, auxquels on arrache les poumons, les tripes, le cœur pour y découvrir des numéros, 1, 2b, 8, organisme bien organisé comme une marelle de chair et de sang qui demeurent dans des salles de sciences et tombent en poussière, corps et organes délavés par le temps et la lumière, dotés de quelques cils, quelques couilles, quelques bras en plus, pourquoi pas.

    Tu es – pourtant et indubitablement – d'une beauté à se damner. Je ne connais rien de plus malaisé que d'avoir à décrire la Perfection-même, pourtant, il va falloir le faire...

    Tu es beau – c'est un fait. Inéluctablement.
    Peut-on définir cela comme de la beauté ? Je ne crois pas, non – le mot est trop faible. Tu as un visage harmonieux, gracieux, clos et blême, comme une porte fermée dont la peinture s'écaille. Tu donnes cette éternelle impression d'ange déchu.

    Tu as des cheveux bruns, si ce n'est pas d'un sombre châtain, avec ses reflets or et de couleurs crépusculaires. Acajou. Des mèches sombres bigarrent ton large front marmoréen. Tes sourcils sont fins, arqués dans une position inquiète et suppliante, comme si tout n'était que calvaire sans fin. Avant, ils se dressaient, oui, avec candeur, et leur position donnait à ton visage toute sa superbe, ce géniteur qu'est la joie de vivre – reflet de l'insouciance.

    Tu as des yeux tristes et profonds. D'un brun chocolat, comme la liqueur – couleur d'une infinie tendresse. Tes iris contrastent fortement avec l'expression et l'intensité de ton regard. Perdu dans la vague de tes souvenirs, triste. Tes prunelles brillent d'une étrange lueur – des larmes au yeux. C'est bien, c'est sombre ; c'est doux. Ils semblent avoir mille ans d'âge et de paysages, et ont sans cesse l'air de poser une question qui revient éternellement, comme un disque rayé, et à laquelle tu ne trouveras jamais la réponse. On voit que tu penses, et que c'est douloureux. Comme tu sembles malheureux. Il n'y a qu'un néant sans fin, dans tes prunelles terre de sienne. Des cernes couleur colchique, noirs, bleus, abondent sous tes yeux comme deux hématomes éternels – ils creusent ton visage d'une fatigue létale et inimaginable.

    Pommettes hautes. Un nez fort et busqué, voire aquilin, mais il te va bien, et se confond harmonieusement entre les lignes de ton visage sans choquer. Tes lèvres sont charnues et pâles. Rose carmin. Une bouche neutre, un fil droit et tendu. Tu ne souris jamais – plus. Lèvres boudeuses, rêveuses. Tu n'as plus envie de rien, tu es malheureux, et les rides convexes aux commissures dénotent fortement – vestige du bonheur, rogure d'un homme qui a ri et souri un jour.

    Que dire du reste de ton visage ? Une charmante fossette se creuse sur ton menton, et tu clignes de l'œil droit qu'un subtile grain de beauté vient agrémenter avec pudeur et charme. Les contours du visage sont bruts, je le reconnais, et aucune équivoque n'est possible : le tout est trop viril – ton visage fort, en amande. Magnifique.

    La suite ? Tu es grand et bien bâti. Ta silhouette est athlétique, tes épaules hautes et carrées. Tes muscles saillent à travers le t-shirt, proéminents – tu prends excessivement soin de toi, tu t'adules, narcissique. Ta peau a cette exquise teinte des gens du soleil et du voyage – miettes de lointaines origines ionniennes ou voyageuses, qui sait. Terre de sienne, elle prend à merveille les contours de tes yeux plissés, agressifs, et te confèrent cet aspect et cette beauté sauvages, voire animaux.

    Tu es cet homme qu'on voit en noir et blanc sur les photos, jamais de face, jamais de profil, toujours de dos sur les bande-films. Silhouette au pied du mur, écorchée, visage étain, comme issu d'une photo en noir et blanc, d'un ange hanté, tête basse, épaules voûtées, dos affaissé ; tu contemples le ciel d'un air absent, ce sourire, ce rictus singulier glacé sur tes lèvres – tu sembles sourire à tes propres rêves. Toujours une ombre, jamais un éclat. Sans visage. On te reconnaîtrait entre mille.

    Que tu es beau.


    caractère ; chacun sa personnalité. la vôtre? 8 lignes minimum



|| Story Time ||


    histoire ; de votre naissance à aujourd'hui. 15 lignes minimum
    animal de compagnie ; Un animal de compagnie ? Pour quoi faire ? Ça pue, c'est chiant, et ça vous bouffe tout votre temps.
    plus grande peur ; A-t-on peur de quoi que ce soit, quand on est plus qu'une coquille vide ? à part paumer ses précieuses clopes ? Le propre de l'addiction, j'imagine.



|| Reality ||


    avatar; Ben Barnes
    pseudo et/ou Prénom; La question qui tue.
    âge; À quoi bon ? ça change tous les ans, vous savez.
    comment avez-vous connu le forum; Platon m'a indiqué le chemin des toilettes pendant mon sommeil parce qu'il donne dans la charité (il voulait que je rende toute la vodka de cette nuit). Sauf que je suis tombé sur un lapin blanc qui m'a poussé dans un trou de wombat enculé par le piston d'un moteur thermique et j'ai atterri ici. D'autres questions ?
    le mot de passe? ; is hushed up exile ?


Dernière édition par Eleazar A. Lévi-Franco le Ven 5 Nov - 15:50, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleazar A. Lévi-Franco

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2010
Localisation : Dans ton cul, cet endroit merveilleux où tu trouves tout.

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: FRIENDLY FIRES™
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Jeu 4 Nov - 18:19

+1 au cas où
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Ven 5 Nov - 15:39

    Hey =)

    Bienvenue , dommage que ce soit en période de guerre... *ben tiens, sans the Black War, pas de forum* erf, j'te souhaite bonne chance pour la fin de ta fiche, qui est déjà vachement bien partie \o/

    Welcoooome

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Eleazar A. Lévi-Franco

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2010
Localisation : Dans ton cul, cet endroit merveilleux où tu trouves tout.

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: FRIENDLY FIRES™
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Ven 5 Nov - 15:55

Hello !

Pas grave, je suis un kamikaze et ready pour la guerre \o/

Merci de ton accueil, ô Grande Nobody ! :cok: (Dommage que mon ordi ait bugué : à 20 minutes près, tu aurais pu lire la suite que je viens de poster, par la même occasion ._______.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Ven 5 Nov - 19:40

    J'aime bien le lèche bottisme Very Happy tu m'plais ! XD

    J'ai vu que tu avais rajouté le physique, je termine de mettre tous les smileys sur le forum, et j'lis ça Wink

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Eleazar A. Lévi-Franco

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2010
Localisation : Dans ton cul, cet endroit merveilleux où tu trouves tout.

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: FRIENDLY FIRES™
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Ven 5 Nov - 19:49

Je savais que ça te plairait x)

OOOOOH DE NOUVEAUX SMILIES !!!! *danse de la joie*
(Muhaha, ça tombe bien, c'est mon anniversaire, today ! :hapb: )

--> []

Bref, bon courage ~ et bonne future lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Ven 5 Nov - 20:02

    dans ce cas !! x)

    Breeeeeeeeef . Tu écris vachement bien, j'aime beaucoup ton style :p j'valide le physique, sur ce, j'vais m'faire de la soupe comme la vieille mémé que je suis. Nah .



~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Aglae M. Vasquez

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 20/07/2010
Age : 30

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: faith
Citation:
Marque: θ Métamorphe

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Lun 15 Nov - 19:39

Happy birthday en retard! ^^
j'te connais toi, non? (j'ai peur de dire une bêtise... --') t'es pas sur Res? (bêtise ou pas?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobody R. Chacon
    Nobody is Perfect.
    My name is Nobody.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: © Nemesis & Junebug
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   Jeu 12 Mai - 23:29

Pas d'nouvelles ?

~~~~~~~~~~~~~
. . .

NOBODY BREAKS MY HEART. I'LL BREAK YOURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-war.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC   

Revenir en haut Aller en bas
 

Avec le canon d'un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles ▬ Lévi-Franco || UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Black War :: « Background :: &&. Identity Card-