AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nikky Riley

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit:
Citation:
Marque:

MessageSujet: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Sam 12 Juin - 18:45

C'était une journée assez calme aujourd'hui : 1 course poursuite, 3 meurtres, 2 séances de torture et pour finir, un interrogatoire.

L'homme était assis sur une chaise, les mains attacher dans le dos par des menottes qui avaient entaillées sa chair, lançant de mince filet de sang s'écouler jusqu'au sol. Nikky était debout face à lui, le fixant de son regard glaciale, visiblement elle attendait des révélation de la part de son détenue.

- je ne te dirais rien sorcière !
s'écria l'homme.

Nikky esquissa un sourire mesquin.

- allons, allons drew... on peut y passer la journée s'il le faut, j'arriverai à te faire cracher le morceau...

L'homme se mit à rire comme un dément, nikky se joins à lui. La scène était étrange à voir, deux hommes de mains de nikky attendaient derrière elle, guettant la porte, se fixant l'un et l'autre, se demandant se qui prenait à leur chef de réagir ainsi. Soudain, la femme en question gifla violemment le détenue d'un revers de main, le faisant cesser de rire alors qu'un léger filet de sang coulait sur son menton.

- espèce de sale garce! tu me le paieras!

- c'est cela drew, en attendant, c'est toi qui est en enfermer ici et tes petits copain de rebelles ne peuvent rien pour toi, autant me dire tout de suite où se trouve leur planque.

- va crever en enfer chienne !!!!


Nikky retins sa respiration un court instant, son regard trahissant l'impatience dont elle faisait preuve. cela fait déjà 8h qu'elle était dans cette sale avec le détenue, cela commençait à l'énerver grandement.

- écoute moi bien drew... j'ai été très gentille avec toi jusqu'à maintenant, mais là...je commence à arrivée à bout...et tu sait mieux que personne ce qui arrive quand j'arrive à la limite du supportable!

L'homme lança un regard noir à nikky qui, apparemment, par cette simple phrase de menace avait fait ressortir un vilain souvenir de sa mémoire, vilain souvenir dont nikky semblait être à l'origine...

- je te le demande une derrière fois: où est le repaire des rebelles ?

- va te faire voir saleté !!!!!

Suite à cela, l'homme cracha sur les escarpins de la partisane. Nikky retroussa ses lèvres pulpeuse en une grimaces de mécontentement, baissant le regard sur ses chaussures noir et luisant, cirées à la perfection et à présent souiller par un cracha. Les deux comparses à l'arrière se raidirent, ils savaient parfaitement à quel point l'homme avait été trop loin. Nikky claqua des doigts et cria, folle de rage:

- ALLEZ CHERCHER LEANDRE !!!!!!!! IMMÉDIATEMENT !!!!

Les deux hommes sortir de la pièce rapidement, préférant se trouver loin de nikky qui se remit à sourire et murmura à sa victime:

- j'ai un "collègue" qui devrait pouvoir te tirer les vers du nez...à deux..On devrait bien arrivé à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Prince

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Chess
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Sam 12 Juin - 19:04

Léandre faisait régulièrement des exercices d'assouplissements pour se garder en forme. S'il avait dès à présent quitter son école d'apprentissage, et s'il était reconnu comme étant un agent opérationnel, que cela sonnait doux à son oreille, il n'avait toutefois pas eu de mission et cela l'agaçait. Dans un dernier effort, Léandre arrêta de tendre son corps à l'extrème et fit un petit tour de stade pour se dégoudir les jambes. D'un bref mouvement de main, plissant les yeux sous la douleur que procurait la moindre utilisation de son don, il fit apparaître une fine lame argentée, du métal le plus pur. Dans la continuïté de son mouvement, il lança le bras en arrière et fit volte face. La lame se retrouva, vibrante, fichée dans un poteau de bois, planté à une dizaine de mètres.

Satisfait, l'assassin courut d'un pas souple et attrappa la lame, qu'il fit disparaître en serrant le poing. Comme à chaque fois, il regarda, subjugué, la petite larme argentée de sa paume se rétracter. Chaque jour elle était plus grande, et chaque jour elle restait un peu plus visible. Ainsi, la douleur, diminuait un peu à chaque utilisation.

Une main se posa sur l'épaule de Léandre qui, d'un mouvement répété un bon nombre de fois à l'école, plaqua son "agresseur" au sol en lui tordant le bras. D'une voix froide, un sourire malsain aux lèvres, le jeune Prince demanda:

Que veux tu ?

Le jeune soldat, moins de 19ans remarqua Léandre, répondit d'une voix étranglée:

Mme Riley te demande, Léandre. Dans... dans les prisons.

Léandre relacha sa prise et le jeune garçon qui était devenu violacée se releva, tituba et s'adossa à un mur. Mais Léandre l'avait déjà oublié.

D'un pas souple, il rejoignit les vestiaires et mit rapidement un tee-shirt noir. Sans s'arrêter, il sortit de la salle d'entraînement et descendit rapidement mais sans courir, cela ne se faisait pas, les longs escaliers. Une descente aux enfers songea t il alors que la lumière du soleil laissait place à celle, peu naturelle, des néons. Bien vite on le guida devant une salle d'interrogatoire. Léandre, droit, mit une mèche de cheveux derrière son oreille et demanda à celle qu'ill savait être le bras droit de Dorian:

Que se passe t il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikky Riley

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit:
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Sam 12 Juin - 19:22

Nikky attendait patiemment l'arrivée de Léandre, elle savait qu'il saurait se montrer convainquant...

- c'est qui Léandre ?
demanda drew sur la défensive.

- Léandre ? un ami... tu vas voir...tu vas l'adorer c'est sûr !

Nikky éclata de rire, habituellement, elle aurait déjà tuer drew mais il ne fallait pas, il fallait à tout prix qu'il avoue la cachette des rebelles et nikky était trop impatiente pour ça, elle finirais pas le tuer avant les aveux, voilà pourquoi elle souhaitait que Léandre se charge de lui et vite.

- je t'es mise en colère hein ? j'ai salis tes belles chaussures...t'es pas contente riley ?


L'homme essayait de la pousser à bout. NIkky le fixa et fit un pas vers lui et murmura:

- oui. Ces escarpins m'ont couter 450 dollars . alors je suis très...


La température baissa brusquement, transformation l'air recracher par drew en un hale léger de buée.

- très....

Nouvelle baisse brutale de la température, les mur commençait à se couvrir d'une fine couche de givre alors que drew se mit à frissonner de froid, fixant la femme avec peur.

- trèèès en colère.


NIkky se pencha et souffla sur la jambes gauche de drew, la givrant littéralement. L'homme hurla de douleur alors que sa jambes s'était transformant en un bloc de glace, le moindre choc et elle se briserais en milliers de morceaux. la porte de la cellule s'ouvrit, nikky se redressa et sourit innocemment :

- Que se passe t il ?


- salut Léandre! entre je t'en prit !

L'homme tourna la tête vers le partisans, le visage rougit et humide de larmes, la respiration haletante.

- voici drew...drew connait l'emplacement du repaire des rebelles mais il s'obstine à rester silencieux... je commence à arrivée à bout et pour éviter tout "dérapage" de ma part, j'aimerais que tu te charge de lui.

Nikky s'approcha de léandre et caressa sa joue, murmurant à son oreilles:

- amuse toi bien léandre...

Esquissant un sourire en coin, nikky fit volte-face et s'assit sur une chaise à l'autre bout de la cellule, fixant léandre et drew à tour de rôle, un sourire narquois aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Prince

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Chess
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Sam 12 Juin - 19:54

Lorsque Léandre pénétra dans la cellule, ce qu'il vit tout d'abord fut l'homme, bleu de froid, qui n'avait plus à présent qu'un bloc de glace pour jambe. Un rictus voulant cacher une grimace apparut sur les lèvre de Léandre. la douleur devait être atroce... mais ce n'était rien comparé à ce que ses parents à lui, Léandre Prince, avaient subi lorsque les Rebelles les avaient tués. Car oui, Léandre, après près de 13ans de silence, s'était résigné à demander au directeur de l'école ce qu'était devenu ses parents. Non pas qu'ils lui manquaient mais... il voulait cesser d'avoir un voile noir sur son histoire. la réponse avait été immédiate: les Rebelles les ont tués, après les avoir torturés.

Léandre, non par vengeance ou autre colère, avait percu cela comme une... invitation à tuer des Rebelles. Et il en était sorti bien plus fort, endurci pas sa volonté.

Son regard noir se posa sur sa future victime. Drew. Sa première victime si on oubliait les animaux tués lors des entraînements. Le Partisan reprima un frisson lorsque la Reine des Glaces lui caressa la joue. Elle avait un plaisir malsain à faire sortir les hommes de leurs gonds. Riley alla s'installer dans un coin tandis que Léandre, un petit sourire aux lèvres, s'approcha du prisonnier.
Il n'avait jamais tué. Et il attendait ce moment depuis longtemps. Mais s'il n'envisageait pas de désobéir aux ordres directs d'un supérieur, faire souffrir ne l'intéressait pas. Il préférait observer le visage surpris, horrifié, résigné, de quelqu'un qui a vu la mort venir le chercher.

D'une voix froide comme la température de la pièce, le courant glacial était la preuve de la colère et nervosité du bras droit de Dorian, Léandre murmura:

Alors comme ça, Drew, on veut faire le cachottier ? Tutututu, on ne t'a pas appris à dire la vérité lorsqu'il le faut ?

D'un geste de la main contrôlé, il fit apparaître des fines aiguilles d'argent dans la paume de sa main. La douleur, atroce pour quelqu'un d'inhabitué, ne parvint pas à son cerveau alors qu'il mesurait ce qu'il allait faire: mettre en pratique des cours jusque là abstrait.
Le jeune Prince joua avec les aiguilles, avant des les planter dans des endroits stratégiques du corps, dans des points névralgiques situés sur la poitrine. Il connaissait ces points par coeur, sachant exactement quelle pression effectuer pour faire mourir l'homme, ou le faire souffrir.

Les yeux de l'homme s'agrandir de stupeur, souffrance et Léandre, conscience que sa victime ne tiendrait pas longtemps, retira les aiguilles tentées de sang.

Tu vas te montrer plus... coopératif je l'espère. Vois tu, je peux te faire souffrir sans que tu meurs, et pendant longtemps... Laisse moi abréger tes souffrances Drew.

Léandre joua avec les aiguilles et vit avec amusement les yeux affolés du prisonnier les suivre du regard. Ce dernier hurla d'une voix saccadée:

Tu n' obtiendras rien de moi, que ce soit par la force ou le chantage, Partisan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikky Riley

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit:
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Sam 12 Juin - 21:10

Nikky avait hâte de voir Léandre à l'œuvre. la femme le fixait comme un prédateur fixe sa proie avant de la dévorer. Lorsque celui-ci commença à jouer de ses aiguilles, la femme sourit, mordillant son petit doigts comme s'il sagissait d'une gourmandise. Léandre retira ses aiguilles maculées de sang, à la vue de se liquide rouge, nikky lâcha un fin soupir, laissant ses doigts glisser le long du décolleté plutôt osé qu'offrait sa robe noir d'été.

- Tu n' obtiendras rien de moi, que ce soit par la force ou le chantage, Partisan !

NIkky se leva d'un bond avec la grâce d'un félin et marcha rapidement vers le prisonnier.

- tout doux mon beau...je serais toi je ne parierais pas là dessus tu vois...


La femme se posa juste derrière lui, posant ses mains de chaque côté de sa tête et chuchota à son oreilles:

- et n'oublie pas que léandre n'est pas seul..je suis toujours là moi...


Nikky planta son regard dans celui de Léandre alors que ses yeux bleu prenaient une étrange teinte grise, ses cheveux noir devinrent blanc tout aussi vite alors que du givre se propageait de ses doigts jusque sur la peau du rebelle qui ouvrit la bouche, incapable de crié mais étouffa:

- d'a...d'accord! je..je-je...vais parler...

Nikky sourit et desserra son emprise de glace sur l'homme qui murmura:

- sous...sous la ville!

La femme sourit un peu plus et serra une fois de plus la tête de l'homme, la givrant totalement avant de l'écraser avec force, la faisant éclater en millier de morceau de glace teinté de rouge.

- oops...


NIkky se frotta les mains en sifflant de dégout. Une fois fait, la jeune femme femme fixa Léandre tout en reprenant une apparence normale et sourit malicieusement, contournant le cadavre du rebelle.

- merci pour ton aide petit prince.

Nikky s'approcha, fixa son comparse de bas en haut avec un air intéresser et murmura:

- dommage que tu sois si jeune... tu aurais fait une compagnie de choix...


Nikky déposa un fin baiser sensuel sur la joue du garçon avant de s'éloigner vers la porte de la cellule et ajouta avec un petit rire :

- je parlerais à Dorian de tes effort, sois sûr d'être récompenser comme il se doit..petit prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Prince

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Chess
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Dim 13 Juin - 10:02

La salle résonnait encore du murmure saccadé du prisonnier lorsque la Reine des Glaces se tourna vers Léandre. Ce dernier, immobile, contemplait avec une certaine horreur ce qu'il restait du Rebelle. Des blocs de glace disparâtes et du sang. Léandre se retint de grimacer au ton douceureux de celle qui avait les faveur de Dorian. Malheureusement, il ne put retenir un frisson lorsqu'elle le toucha, encore glacée par son coup d'éclat.

Le jeune Prince déglutit, resta bien droit. Il mourrait d'envie de répliquer, de renvoyer chez elle cette femme qui ne faisait pas du travail propre. Ce qu'elle venait de faire était tout sauf propre. Rien de ce que l'on lui avait appris. Léandre, Airain de son nom d'agent, préférait tuer discrètement, silencieusement, avec une lame qu'il venait de forger. Voilà ce qu'était son but.

Lorsqu'elle lui parla de récompenses, Léandre prit conscience que tout cela n'était qu'une mascarade, un test. Riley aurait pu faire parler le prisonnier dès le début, avec son emprise glacée qu'elle avait si bien mis en pratique. Mais elle voulait voir ce qu'il valait, lui, Léandre Prince, dont tous les instructeurs louaient les mérites.

Reprenant ses esprits, Léandre répondit avec un sourire crispé:

Je vous en remercie Madame. Mais puis-je...

Ce qu'il s'apprêtait à faire était risqué. Très risqué, tant pour sa vie que pour son grade. Voyant que Riley ne semblait pas sur le point de le faire devenir de glace, il poursuivit donc:

Puis-je aller observé le lieu qu'il a désigné. Je... j'ai été formé pour la discrétion et s'il s'avère que c'est un piège, vous ne perdrez pas un grand Partisan au don puissant.

Les mains croisées derrière son dos, Léandre se surprit à croiser les doigts d'une manière puérile. Son visage femré dans un sourire ne permettait pas de savoir dans quel état émotionnel il était. Il était toutefois prêt à faire apparaître dans sa main une lame pour se défendre. On est jamais trop prudent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikky Riley

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit:
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Dim 13 Juin - 10:28

Nikky sentait parfaitement ma méfiance de léandre. Pourtant, elle n'avait nulement l'intention de lui faire du mal. Celui-ci la remercie tout de même, nikky s'arrêta, se retourna et le fixa un cours instant, attentant la question qui brûlait les lèvres de l'apprentie.

- Puis-je aller observé le lieu qu'il a désigné. Je... j'ai été formé pour la discrétion et s'il s'avère que c'est un piège, vous ne perdrez pas un grand Partisan au don puissant.

- seul ? aurais-tu perdu l'esprit ?

La femme dévisagea Léandre, le fixant de son regard de glace, le jugeant intérieurement.

- si tu y va seul et que tu te fait prendre...tu sait ce qui arriveras petit prince ?


La femme semblait extrêmement sérieusement, visiblement, une pointe de rancune dans la voix.

- les rebelles ne valent pas mieux que nous lénandre, s'il t'attrape, crois moi...tu finiras comme notre amis drew..peu être même pire.


Oui, rare était leur victoire et si jamais léandre se faisait avoir, il le garderais comme trophée et lui ferait tout ce qui est possible et inimaginable avant de le tuer, c'était sûr. Nikky resta silencieuse à nouveau, toujours à fixer léandre de se regard glacé et implacable, toujours cette même expression sérieuse au visage.

- je refuse.


Cette simple phrase avait claquer comme un coup de fouet, sans doute que léandre en serait déçus mais nikky s'en contre fichait, pour cause:

- car...contrairement à se que tu crois... ta vie est bien plus précieuse que tu le pense.


Nikky toujours debout, calme et figer comme une statut de glace ajouta:

- néanmoins...tu iras quand même, mais pas aujourd'hui et encore moins seul... tu iras demain, avec une équipe qui couvriras tes arrières...si jamais cela venait à mal tourner.


La femme soupira et sourit:

- et ceci est un ordre petit prince ! si tu tiens à faire cette mission tu suivras mes conditions, donc tu partiras là bas avec mes hommes, que tu le veuille...ou non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Prince

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Chess
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Dim 13 Juin - 17:28

La cellule était sombre. Très sombre. La seule lumière provenait du néon négligeable qui diffusait une lumière blafarde, bleutée. Néanmoins, Léandre n'eut aucun mal à voir Riley le dévisager du regard.
Le regard de glace de Riley semblait le scanner, essayant peut être de voir s'il se moquait d'elle ou s'il était simplement très sérieux.

Léandre tressaillit sous la voix glaciale du sa supérieure qui claqua comme un fouet. La déception s'empara de Léandre qui espérait saisir sa chancede se démarquer davantage. L'explication donnée, a contre-coeur visiblement par Riley ne lui apporta pas du baume au coeur, loin de là. Sa vie ? Précieuse ? Pour qui ? Lui seul décidait de ce que deviendrait sa vie, lui seul. Et Dorian bien sûr, qui leur avait permi a tous un monde uni, égalitaire, et qui les portégeait des Rebelles, semeurs de troubles éternellement insatisfaits et aveugles, refusant de voir tout le bien apporté par Dorian.

Le jeune garçon fixa Riley du regard, impassible et profondement vexé. Mais il obéissait toujours aux ordres et ne songeait même pas à les ignorer. Seuls les Rebelles, barbares inhumains, le faisaient. Pas lui, pas un Partisan.

Lorsque Riley eut fini de parler, Léandre était raide comme un piquet, s'étant crispé de colère à chaque mot prononcé. Tout son être clamait son désaccord. Toutefois, en bon soldat qu'il était, il acquiesça d'un mouvement raide et dit:

Ma demande était inconsidérée et effrontée. Je suis ravi d'aller en mission avec vos hommes et je me plierai à vos ordres.


[on arrête le RP après deux rep dans lesquelles on dit qu'on parle ou on oriente la discussion sur un autre point ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikky Riley

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit:
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Dim 13 Juin - 19:03

[comme bon te semble, à toi de me dire ce que tu préfère ^^]

Nikky savait que ses paroles n'avaient pas plut à Léandre, mais elle ne pouvait pas prendre le risque de le laisser seul si près du repaire des rebelles, c'était comme se jeter dans la gueule du loup...

- Ma demande était inconsidérée et effrontée. Je suis ravi d'aller en mission avec vos hommes et je me plierai à vos ordres.


NIkky plissa les yeux, plaquant sur Léandre un regard froid et vide de toute expression.

- on ne t'as jamais dit que mentir était un vilain défaut ?


La femme se mit à sourire et ajouta:

- Ne t'en fait pas, chez nous, les partisans, ce que les gens prenne pour des défaut nous prenons cela pour des qualité.

Bon, aller, il était temps pour la reine des glaces de faire un effort, ce qui est rare chez elle soit dit en passant...

- Bon... écoute, j'ai bien vu que tu essaye de faire tes preuve... alors, l'équipe qui t'accompagneras, tu auras le commandement ! c'est toi qui dirigeras l'opération.


La femme soupira, décidément, elle devait être très fatigué en se moment pour faire preuve de "gentillesse". Une fois de plus, elle lui lança un regard sombre et murmura froidement:

- mais il vaut mieux pour toi que tu ne me déçoive pas pendant cette mission...ne me fait pas regretter de t'avoir fait confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Prince

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Chess
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Dim 13 Juin - 20:34

Nikky Riley n'était pas quelqu'un a qui on pouvait raconter n'importe quoi. Léandre nota cette information dans un coin de sa tête lorsqu'elle le plaqua d'un regard aussi froid que la glace qu'elle créait.

on ne t'as jamais dit que mentir était un vilain défaut ?

Le souffle de Léandre se raccourcit et sans aucun mouvement apparent, il ouvrit sa larme argentée pour créer une arme pour se défendre. Sa prudence à la limite de la paranoïa était appréciée par ses professeurs et il ne comptait pas la faire disparaître. Toutefois il se détendit lorsque Riley relacha la tension... pour quelque instant.

Léandre se retint de sourire, victorieux. IL avait réussi !!! IL était commandant de mission, à 19ans et six mois ! Un record parmi les Partisans !

Mais s'il jubilait intérieurement, rien dans son apparence ne laissait deviner cet était profond de satisfaction personnelle. Conscient qu'une absence de réponse serait très mal prise, il déclara de sa voix calme habituelle:

C'est plus que je ne l'espérais Madame. Je suis conscient de la confiance que vous placez en moi. Vous ne serez pas déçue je vous l'assure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikky Riley

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 03/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit:
Citation:
Marque:

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Dim 13 Juin - 23:12

Nikky baissa son regard de glace sur la main de Léandre qui était de plus en plus sur la défensive. Comptait-il l'attaquer ? c'était de la folie pure! s'il faisait le moindre geste de travers, nikky le gèlerais sur place avant même qu'il est eu le temps de l'atteindre. La jeune femme restait très confiante, elle avait une totale maitrise de son pouvoir et surtout en ses capacités...se n'était pas pour rien si elle était devenue le bras droit de dorian...

En entendant la recommandation de la femme, Léandre semblait se détendre, sans doute satisfait de ce qu'elle lui avait dit.

- C'est plus que je ne l'espérais Madame. Je suis conscient de la confiance que vous placez en moi. Vous ne serez pas déçue je vous l'assure.

- bien. mais sache que si tu échoue, que tu te fait repérer, et si les rebelles ne le font pas avant...je te tuerais de mes mains.

La femme toisa léandre du regard et murmura:

- suis-je assez clair ?


Soupirant une fois de plus la reine des glace s'avança, passant près de léandre, le bruit de ses talons aiguilles claquant sur le sol de béton de la prison. Lentement, elle marcha dans les reste geler de sa victime et se baissa , ramassant un petit sac à main en cuir oublier près de sa chaise.

- il est temps pour moi de partir...dorian m'attend...


Nikky se retourna pour faire fasse à léandre, un sourire plus que malicieux aux lèvres et murmura:

- nous avons encore pleins de chose à voir tout les deux...


Se mettant à rire, nikky passa une fois de plus près de léandre, caressant sa joue comme elle l'avait fait lorsqu'il était entrer puis elle murmura sensuellement:

- à bientôt petit prince... et n'oublie pas notre accord... réussis...ou c'est la mort.


Suite à cela, nikky sortir de la pièce et disparu dans le couloir sombre de la prison alors que la pièce, enfin, récupéra une température supportable pour le genre humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Prince

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 09/06/2010

▬ Enfer Personnel ▬
© Crédit: Chess
Citation:
Marque: Φ Physiologique

MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   Lun 14 Juin - 21:54

Riley quittait la pièce. Riley le laissait seul, une victoire pour lui, une victoire pour elle. Riley ne menaçait plus de le tuer à chaque instant passé dans cette maudite cellule. Riley venait de lui promettre un poste haut placé s'il réussissait une simple mission de routine.

Et Riley venait de lui promettre la mort en cas d'échec.

Léandre ne sentit réellement le départ de Riley qu'à la remontée progressive de la température. Il n'avait pas senti le froid jusque là mais s'aperçut qu'il frissonnait. Il réprima cette marque de faiblesse et, les mots résonnant encore dans sa tête, sortit de la pièce. Il plia plusieurs fois les mains pour les décrisper et ordonna séchement aux gardes, dont le grade était, par leur fonction, moindre que le sien:

Nettoyez moi ca, et vite.

Et, sans se retourner, il ressortit des prisons et atteignit bientôt l'étage du gymnase. Tant mieux si ses pas l'avaient guidé seuls ici car il avait besoin de se défouler. Il allait partir en mission, tuer, et monter en grade. Bientôt il sera l'homme de confiance de Dorian, n'agissant que pour des assassinats que seul un maître pouvait accomplir. D'un mouvement vif et maintes fois revu, il balança son bras en avant et une lame imparfaite alla se ficher à un cheveu de la tête d'un novice, de l'autre côté de la pièce. Un sourire franc et hautain apparut sur les lèvres de Léandre:

Il était le meilleur. Il réussira tout ce qu'il entreprendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

quand le sadisme n'as pas de limite (pv nikky & léandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Black War :: « Los Angeles :: &&. Prison :: « Cellules-